Wesconda, le deuxième tome de la série Ashrel.

7 09 2010

J’attendais avec impatience la nouvelle BD de Valp et j’ai été super heureux de voir qu’elle était enfin dispo dans ma FNUC. Une fois chez moi j’ai essayé d’éviter de trop dévorer la BD pour apprécier tout de même le travail graphique qui , il faut l’avouer est de toute beauté. On a presque l’impression que les illustrations sont faites à la main. Personnellement j’étais tombé en extase devant la première couverture et je n’ai pas hésité à prendre de suite la BD dans le magasin. Pour les fins connaisseurs, Valp avait fait de ses blanches mains la série « Lock ». Je dois avouer que j’estime tout particulièrement cet auteur car elle fait elle même tout de A à Z et qu’en plus elle arrive à respecter le rythme d’un tome par an (on peut pas en dire de même sur certaines séries ou il y a un coloriste, un dessinateur et un scénariste qui travaillent de concorde).

Pour le petit pitch:

« Pahn, une jeune princesse fuyant le royaume froid et enneigé d’Orwany, rencontre Ashrel, un garçon cynique et introverti, Ashrel possède un lourd secret qui lui gâche la vie au quotidien et lui fait perdre régulièrement son travail: il réveille les morts. Arrivés à Wesconda, la ville de l’élevage des dragons, Ashrel, Pahn et l’oncle Bob ont pour plan de prendre un bateau pour quitter le continent et commencer une nouvelle vie loin du royaume d’Orwany… »

évidemment vous vous doutez bien que rien ne va se passer comme prévu pour notre plus grand plaisir 🙂

Au petit résumé de la série vous vous imaginez bien que l’aventure se passe dans un univers médiéval fantastique,  genre très représenté dans la BD. Je dois toutefois dire qu’il a tout de même son charme et Valp a su donner une touche  toute particulière à son univers. La présence de vocabulaire médiéval tel que « Prévôt » et d’autres petites touches dans le genre raviront d’ailleurs les férus d’histoire même si Ashrel se veut pas une BD réaliste.

Ashrel - Wesconda - tome 2

Le deuxième tome de la série Ashrel, Wesconda

Si le premier tome nous avait laissé en suspend et qu’on était impatient de connaître la suite, on peut dire que le deuxième tome nous donne de nouveaux éléments sans trop nous en dire. Ainsi on en sait un peu plus sur les différents personnages; la phobie des dragons de la magnifique Chandras (qui se trouve sur la couverture) mais aussi sur l’origine des pouvoirs d’Ashrel. En plus de cela, on voit des superbes dragons dans toute la ville de Wesconda (comme le titre du tome) qui est la ville ou se passe la majeure partie de l’action.

Les illustrations de la cité sentent l’urbanisme médiéval italien, la ville fourmille de monde et on sent l’effervescence de la rue. On se sent aux côtés des héros lors de la scène de la taverne et je dois dire le scénario nous tien en haleine sans avoir de flottements. Le seul petit point noir qui a gâché ma jubilation est le fait que les passants de la ville qui sont sans visage (aucune ligne pour les yeux, le nez et la bouche), je dois dire que ça m’a un peu refroidit, j’avais l’impression que nos héros erraient dans les ruelles aux côtés de wescondais sans âmes. Heureusement la grande qualité du reste de l’œuvre à amplement palier ce petit détail.

C’est donc une œuvre magistrale que nous signe là Valp et j’attends avec impatience le prochain tome. Pour les petits curieux pour ceux qui aiment voir les petits bonus qu’à mis l’auteur sur son blog BD en cliquant ici.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :