Jeux de cartes et de société vintage

24 12 2010

Allant voir ce qu’il y avait dans les cartons de mon grenier, je suis tombé sur le Graal : un carton pleins de jeux vintage. Je vous fais donc profiter de quelques unes des perles (les autres arriveront peut être une prochaine fois). Parmi ces jeux symbolisant mon enfance, je vous présente :

1) Le Tour du Monde en Vespale tour du monde en vespa Le but de ce jeu était de faire le tour du Monde sur votre petite moto. Il y avait des jetons d’essence, des pièges, de petits jetons en bois rigolos, mais surtout une carte du monde qui concentre tout les clichés de la Terre. Les Zoulou qui font cuire un missionnaire blanc, des chinois avec une natte et une petite moustache, des latinos à la gâchette facile et j’en passe. Évidemment, à l’époque, je ne me rendais pas bien compte du message véhiculé par ce genre de dessins, ni même du côté publicitaire. Tout ce que je trouvais amusant c’était bien sûr de faire le tour du monde en allant dans chaque Vespa club du monde et surtout, faire tourner la petite toupie à chaque tour (un jeu avec une toupie!!!).  Je n’ai d’ailleurs j’ai eu de Vespa par la suite, comme quoi la pub n’a pas si bien marché que ça.

2) Le jeu du 1000 Bornes

jeu du 1000 bornesLe jeu familial par excellence. Je me souviens encore l’époque ou je jouais à ce jeu avec mes grand parents pendant les grandes vacances. Quand on est petit, on adore ce jeu parce qu’à l’époque, il n’y avait pas encore de simulation de jeu vidéo de simulation de course comme maintenant. On jouait à conduire et c’était amusant. En plus, pour les tous petits, cela permettait d’approcher de manière ludique les additions, puisque le but du jeu étant d’arriver à faire 1000 kilomètres avant les autres. Pour ce faire, il y avait évidemment les bornes, mais surtout les pièges que l’on distribuait aux autres pour les retarder. Mais la plus grande joie de toutes était lorsque quelqu’un vous donnait une carte piège, accident par exemple, et que l’on sortait sa carte « as du volant ». La carte invincible qui permettait de ne plus recevoir les pièges du type correspondant. C’est certainement l’un des jeux français qui s’est le plus exporté dans le monde, il y a d’ailleurs eu récemment un petit dépoussiérage de ce jeu puisque je l’ai vu dans une publicité à la télévision (il y a une version Nintendo DS).

3) Le Super Mastermind

super mastermindUn jeu que j’aimais beaucoup, mais qui du fait de mon daltonisme m’a posé quelques soucis. Ici une combinaison à 5 pions à deviner, et non plus 4 comme dans la version précédente. Je me rappelle avoir eu version « voyage » qui était plus petite (mais sans doute avec seulement quatre pions à deviner). Un jeu idéal pour les longs trajets en avion ou en train. Le but du jeu ici est de deviner la combinaison du premier joueur en un certain nombre de coups. Celui ci devra vous signaler si vous avez les bonnes couleurs, et les bonnes places. Une vérification est faite à la fin pour les petits tricheurs. C’est un jeu que l’on pourrait croire minimaliste mais qui en réalité est bien plus stratégique qu’il n’y parait. Plus on joue et plus connait les petites astuces pour faire des combinaisons difficiles à décoder. Bon après c’est comme tout, on n’arrête pas d’y joué parce qu’on a épuiser toutes les combinaisons possibles, mais bien parce qu’on s’en lasse. Comme toute bonne chose, à consommer avec modération pour éviter l’indigestion. J’ai tenu à vous  faire une petite photo pour vous monter la boite kitschissime avec une indienne en fond et un lord anglais au premier plan.

Voici donc un petit panel de mes jeux, je vous en montrerais sans doute d’autres une prochaine fois 😉

Le but de ce jeu était de faire le tour du Monde sur votre petite moto. Il y avait des jetons d’essence, des pièges, de petits jetons en bois rigolos, mais surtout une carte du monde qui concentre tout les clichés de la Terre. Les Zoulou qui font cuire un missionnaire blanc, des chinois avec une natte et une petite moustache, des latinos à la gâchette facile et j’en passe. Évidemment, à l’époque, je ne me rendais pas bien compte du message véhiculé par ce genre de dessins, ni même du côté publicitaire. Tout ce que je trouvais amusant c’était bien sûr de faire le tour du monde en allant dans chaque Vespa club du monde et surtout, faire tourner la petite toupie à chaque tour (un jeu avec une toupie!!!).  Je n’ai d’ailleurs j’ai eu de Vespa par la suite, comme quoi la pub n’a pas si bien marché que ça.
Advertisements

Actions

Information

2 responses

27 12 2010
Laurène

ça a l’air trop classe « le tour du monde en Vespa » !!!

29 12 2010
bEN

Je l’apporte et on pourra y jouer si tu veux, on peut être jusqu’à 6 si mon souvenir est bon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :