Histoire de Jouer 5 à Caen, Achéron (1)

31 03 2011

Bien décidé à goûter encore cette année aux joies des conventions sans pour autant m’expatrier à l’autre bout de la France, je suis parti avec toute l’équipe de Rôliste.TV à Caen pour « Histoire de Jouer 5 ». Ce fut l’occasion de tester des jeux avec leurs auteurs présents mais aussi de les interviewer. Arrivé samedi matin, j’étais tout de suite dans l’ambiance. Une charmante Drow a pris nos réservations pour les parties et après quelques péripéties, j’ai finalement pu m’inscrire pour jouer à Achéron, Teocali (le lien dirige vers la critique) et finalement Khaos 1795. Deux jeux inédits pour moi dont je vais vous faire des petites chroniques.

Commençons tout de suite avec Achéron, un jeu de rôle plongé dans une ambiance XIXème empreinte de mysticisme et de rationalisme scientifique. J’y jouais un marin irlandais qui revenait dans sa région natale au tout début de la Grande famine d’Irlande. Ce dernier se croyant constamment hanté par un fantôme du passé, l’irlandais verra l’incarnation du spectre  dans tout acte pouvant lui porter préjudice (une corde qui cède, un pot de fleur qui tombe de l’étage…). Accompagné par des anglais traitant son peuple comme des saoulards incapables, tous se rendent à la maison du Lord du comté pour éviter d’être pris à parti dans des émeutiers paysans. Évidemment, je ne vous révélerais pas le reste de l’aventure au cas où vous tombiez sur ce scénario un jour ;).

Je continuerai donc sur le système de jeu qui utilise un dé à 12 faces, dé assez peu utilisé dans le milieu rôliste en tant que dé de base. On ajoute le résultat de son jet de dé a celui de sa compétence pour avoir le résultat, au cas où l’ont tombe sur un 1 ou un 12 naturel (le score sur le dé pur), on relance ce dé pour savoir de combien va être augmentée notre réussite ou notre échec cuisant. Le système tourne bien, l’utilisation du D12 permet de ne pas avoir un écart trop fort entre la réussite et l’échec comme ce pourrait être le cas sur un dé 20. L’avantage étant aussi que le jeu fait la part belle au roleplay, les traits de caractères et les croyances de votre personnage vous permettront de voir une scène d’un point de vue totalement différent selon que vous croyez ou pas au paranormal.

Acheron

Achéron, jeu de rôle édité par CDS Editions

Ainsi, plusieurs personnages pourront avoir vu un fantôme, un objet bouger sans explication tandis ce qu’un personnage rationaliste verra ses apparitions comme des effets météorologiques ou bien un problème de physique pur : « La pile de livres est tombée car la position du manuscrit que vous avez posé il y a une minute a gravement déstabilisé l’ensemble. ».

Achéron étant un jeu d’ambiance, il est important que le meneur travail sa narration afin d’introduire peut à peu le mystère dans la partie. C’est certainement un jeu qui demandera donc pas mal de travail en amont ou un bon talent d’acteur au MJ. C’était en tout cas une très bonne expérience de jeu qui m’a donné envie de jouer d’autres parties.

La pause arrivant et quelques interviews rôlistes plus tard, je me retrouve à papoter avec les auteurs d’Esteren présents à la convention. On parle un peu de la gamme à venir, du scénario ambiance Le Nom de la Rose qui devrait être la prochaine sortie de la gamme ainsi que de la campagne qui va suivre. Les quelques inquiétudes qu’il y aurait pu avoir sur le fait que les « secrets » ainsi que le bestiaire soient dilués sur toutes la gamme ne sont finalement pas confirmés et il y aurait bien un tome sur les secrets et un tome sur le bestiaire de l’univers en préparation pour une date non définie. J’en ai profité pour prendre la bande originale qui était en vente sur place (j’en parlerais sans doute quand le bundle avec le scénario sera enfin sorti).

Le temps passe et je me retrouve près pour me lancer dans ma seconde partie de jeu de rôle de la journée, à savoir Teocali dont je vous parlerai très bientôt ;)


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :