#XboxMemories mes souvenirs Xbox 360

26 11 2013

Malgré le fait que je soit un gros fan de Sony, j’ai tout de même joué à quelques jeux sur Xbox 360 et il n’était que justice d’ametre que cette console avait ses points forts. Deux souvenirs particulièrement marquants me viennent en tête lorsque je parle de mon expérience de jeu sur cette console, Splinter Cell : Conviction et Limbo (sur lequel j’avais déjà écrit à l’époque). Je vais donc revenir en détail sur ces deux jeux qui ont marqués mon expérience sur la console verte.

Limbo ©Playdead

Nous allons tout d’abord commencer par Limbo. ce jeu représente d’après moi la force de la Xbox 360 à ses débuts, cette console permettait à des petites pépites indépendantes de sortir sans l’aide de distributeurs.

 Xbox a pris très tôt le virage du dématérialisé et a donné facilement accès à des kit de développement pour les créateurs en herbe grâce au XNA. Cet ensemble d’outils a permis à de petits développeurs de mettre leurs jeux en ligne sur le XBLA (Xbox Live Arcade), il leur a donné une meilleure visibilité, chose qu’ils n’auraient jamais pu avoir par leurs propres moyens dans le système classique de distribution. 

Ces productions ont pu avoir les projecteurs braqués sur elles lors d’évènements comme le le « Summer of Arcade » qui était attendu avec enthousiasme par les gamers. On peut sans nul doute dire que c’est grâce à la l’initiative de  Microsoft que le marché des jeux indes sur console et sur PC est devenu aussi fleurissant ces dernières années, des jeux comme Castle Crushers n’auraient certainement jamais vu le jour autrement. Néanmoins si le XNA et d’autres idées de Microsoft ont véritablement montrés l’exemple, leur politique de faire payer les développeurs leurs mise à jour de jeux a fait en sorte que de nombreux jeux qui avaient du potentiel étaient truffés de bugs en tous genres qui amenuisaient le plaisir de jouer à ces jeux.

Limbo fut l’un de ses jeux qui réussi à sortir du lot. Il eu tellement de succès qu’il eu par la suite une version PS3 ainsi qu’une version PC. Limbo est l’un de ces joyeux OVNI vidéo-ludiques qui marquent une époque. Tout comme Braid, lui aussi sorti sur le Xbox Live Arcade, ces jeux ont montrés le chemin à toute nouvelle génération de développeurs qui souhaitent réaliser des jeux sortant des grandes productions du marché.

Parlons désormais de mon second souvenir Xbox 360 : Splinter Cell Conviction. Je n’avais jamais joué à la série Splinter Cell au paravant et je n’avais pas d’apriori vis à vis de ce nouvel opus. Je n’ai donc pas pris par à l’époque à toute la controverse qu’il y a pu avoir sur le fait que le jeu soit devenu « trop facile » et que l’on avait plus à faire à un jeu « d’infiltration ».

Splinter Cell Conviction ©Ubisoft

J’ai beaucoup apprécié les mécanisme de d’élimination avec le ciblage automatique introduit dans cet opus et je n’ai pas trouvé qu’il allait à l’encontre du côté infiltration du jeu. Il permet de rendre accessible le jeu et de récompenser les éliminations au corps à corps, il encourage fortement le joueur à rester dissimuler et à se caché pour pouvoir frappé dans l’ombre.

L’histoire de Sam Fisher désormais fugitif poursuivi par le gouvernement américain, prêt à tout pour retrouver sa fille, même à s’attaquer à Échelon 3 (entité secrète de la NSA), son ancien employeur, apportait un peu de profondeur au personnage. Les interrogatoires musclés (avec la voix de Daniel Beretta, doubleur français d’Arnold Schwarzenegger) ne sont jamais gratuit et nous mettent pas forcément mal à l’aise comme cela peut être le cas dans d’autres production vidéo ludiques plus récentes.

Splinter Cell ©Ubisoft

Enfin il faut faire remarquer que ce jeu a été l’un des premiers à afficher des objectifs textuels dans le décors même du jeu, plus besoin de passer par un menu pour voir ce qu’il faut faire. Cet ajout est une petite trouvaille qui permet une meilleur immersion et évite de rompre le rythme, avec Splinter Cell Conviction Ubisoft a d’après moi trouver le bon mélange entre l’action et l’infiltration.

C’est tout pour cette semaine et pour la Xbox 360, j’espère pouvoir vous faire partager dans les mois et les années à venir quelques petites pépites Xbox One que j’aurais pu jouer chez des amis 😉

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :