Tenga, un jeu de rôle dans le Japon médiéval de chez John Doe

14 03 2011

Le Japon étant au cœur de l’actualité en ce moment (regardez le canal 680 de votre fbox si vous voyez toujours pas de quoi je veux parler), je me suis dit que lui rendre un hommage au pays du soleil levant. C’est pourquoi je vous propose cette critique de Tenga qui arrivera sous peu en version vidéo. Le titre n’a évidemment rien à voir avec la marque japonaise pour ceux qui auraient fait par hasard une recherche sur google sans y rajouter « jdr ».

C’est un jeu que j’attendais avec impatience car je suis un grand amoureux du Japon et que j’étais curieux de voir ce que pourrait rendre un jeu de rôle réaliste se déroulant dans le Japon médiéval. A première vue, la période choisie ne semble pas la plus propice à une adaptation, l’Ère Edo et son isolationnisme est largement plus connu de par les nombreux films et séries qui s’y déroulent. Et en définitive on se rend compte que le choix de Brand apporte beaucoup plus de diversité, puisque à cette époque les européens sont encore présents et les guerres de clans font et défont les destins. Les castes étaient moins rigides et un paysan ambitieux pouvait devenir un grand samouraï si la chance lui souriait.
Pour vous donner une idée du contexte, un chef de clan appelé Nobunaga Oda est en train d’unifier le Japon de l’époque (ou le Tenga comme le précise l’auteur) sous sa bannière. Ce dernier est tellement puissant que même le Shogun (un grand seigneur) n’a pas d’emprise sur lui. Nobunaga prépare une nouvelle campagne pour assoir son pouvoir au sud. Le chef de guerre a qui tout souri se fait avoir dans un guet-apens et se donne alors la mort par seppuku (suicide). Sans leur chef, les généraux du clan Oda ne savent plus trop quoi faire et il y a de grandes chances pour que ce soit le retour au chaos.

Lire le reste de cette entrée »








%d blogueurs aiment cette page :